Mon conseil en évolution professionnelle et bilan de compétences : quelle est la différence ?

En matière d’évolution professionnelle, il existe différents dispositifs publics d’accompagnement. Parmi eux, Mon conseil en évolution professionnelle (Mon CEP) et le bilan de compétences. Si leurs cibles, objectifs et modalités ne sont pas les mêmes, ils sont complémentaires. Décryptage.

Mon CEP, un accompagnement pour faire le point et évoluer

Commençons par parler de Mon CEP. De quoi s’agit-il  ? C’est un dispositif de conseil et d’accompagnement pour les salariés et les travailleurs indépendants qui souhaitent faire le point sur leur situation professionnelle. Il leur permet de définir avec leur conseiller une stratégie pour évoluer. Tout cela gratuitement. 

Les objectifs de Mon CEP sont différents pour chaque bénéficiaire : il peut viser l’insertion, le développement des compétences, la certification professionnelle, la mobilité interne ou externe, la reconversion, la transition professionnelle, la reprise ou création d’activité, etc. « Les gens qui viennent nous voir ont souvent le sentiment d’avoir "fait le tour" de leur travail, ils ont besoin d’évoluer, de se projeter dans autre chose », explique l’un de nos conseillers. 

Concrètement  ? Mon CEP permet d’être accompagné dans ses démarches de financement et de recherche de formation. Nos conseillers vous accompagnent dans l’utilisation de votre Compte personnel formation (CPF), ou vers le « dispositif démissionnaire » (c’est-à-dire d’être indemnisé par Pôle Emploi lorsque l’on démissionne pour concrétiser un projet de reconversion), vers une période d’immersion en entreprise (PMSMP), ou dans vos démarches de création d’activité… 

Le bilan de compétences, un outil pour mieux se connaître

Le bilan de compétences est un dispositif légèrement différent. Il s’adresse à l’ensemble des actifs, qu’ils soient salariés du privé, du secteur public, ou demandeurs d’emploi. Il leur permet d’abord d’analyser leurs compétences personnelles et professionnelles, leurs aptitudes et leurs motivations. Il peut également permettre de définir un projet professionnel, avec le cas échéant un projet de formation. Enfin, il est utile pour mobiliser ses atouts, que ce soit pour négocier un emploi, une formation ou une évolution de carrière. 

D’un point de vue pratique, le bilan de compétences est généralement payant, néanmoins il est éligible au CPF , ce qui signifie que vous pouvez le financer par ce biais si vous avez cumulé des droits suffisants. Enfin, le bilan de compétences se déroule en 3 phases, généralement réparties sur plusieurs semaines, le tout pour une durée maximale de 24 heures au total. 

Mon CEP et bilan de compétences : quelles complémentarités  ? 

Les conseillers en évolution professionnelle peuvent informer les bénéficiaires sur le bilan de compétences, lorsqu’ils l’estiment nécessaire. Le bilan de compétences peut notamment être adapté pour les personnes qui n’auraient pas identifié clairement de pistes d’évolution ou de reconversion. « J’ai souvent des échanges sur le bilan de compétences avec les personnes que je reçois. Je leur présente ce dispositif quand je les sens perdues" et qu’elles n’ont pas d’idées de reconversion. Je leur explique aussi qu’elles peuvent utiliser leur CPF pour le financer», confirme l’un de nos conseillers. Cela peut être un moyen de prendre le temps de la réflexion, d’analyser ses compétences, ses aptitudes et ses motivations. En ce sens, Mon CEP et bilan de compétences peuvent être complémentaires. 

Dans ce cas, Mon CEP intervient en amont du bilan de compétences pour réaliser un état des lieux de la situation. Mais il peut aussi être mobilisé dans la deuxième partie du bilan de compétences, ou même à l’issue de celui-ci, notamment pour accompagner le bénéficiaire dans la mise en place d’une période d’immersion en entreprise (PMSMP) visant à valider son projet professionnel. En aval d’un bilan de compétences, nos conseillers peuvent également poursuivre l’accompagnement des personnes dans la mise en œuvre de leur projet : mise en place du plan d’action, demande de financement, recherche d’emploi, et plus largement réponses aux différents aléas de leur démarche.

Envie de faire le point sur votre situation professionnelle ? N’hésitez pas à contacter un de nos conseillers en évolution professionnelle.