Peut-on vivre d’un métier passion ?

« J’ai toujours rêvé d’être céramiste… Mais pourrais-je vraiment en vivre ? ». Voilà une question que les conseillers en évolution professionnelle entendent souvent. Que ce soit les mains dans la glaise, muni d’un crayon d’illustratrice ou derrière des platines, vous souhaitez faire de votre passion, votre métier. Entre la recherche de sens, les impacts des confinements, et le manque d’épanouissement et de bien-être au travail, les récits de changement de vie (et de métier) envahissent les médias. Réaliser son rêve et être heureux au travail, c’est possible ! Alors, pourquoi pas vous ? Peut-être parce que les questions et les doutes se bousculent : est-ce un projet viable ? Quelles sont les démarches à suivre ? Par où commencer ? Voici quelques pistes pour vous aider à sauter le pas. 

Oui… Si vous allez sur le terrain pour mesurer la réalité de ce métier au quotidien  

Avant de tout lâcher, d’acheter un troupeau de lamas et de vous installer au sommet du Machu Picchu, commencez par analyser si votre nouveau projet de vie tient vraiment la route. Et surtout, si cela peut réellement vous plaire et vous permettre de vous épanouir au travail. Pour cela, pas le choix, il faut lâcher son écran d’ordinateur, et aller à la rencontre de celles et ceux qui pourront partager, avec vous, leurs expériences. Parlez-en autour de vous pour trouver le soutien nécessaire et ouvrir de nouvelles portes, réaliser des entretiens d’enquête professionnelle auprès de personnes qui se sont lancées dans l’aventure qui vous tente. Pour aller plus loin, n’hésitez pas à faire des stages d’immersion chez les artisans ou entrepreneurs dont le métier vous inspire, ou à vous renseigner sur la possibilité d’une transition en tant que salarié ou autoentrepreneur dans leur entreprise. Dans tous les cas, et quelle que soit la démarche que vous avez choisi d’entreprendre, c’est le moment de poser toutes les questions qui vous passent par la tête : horaires, salaire, contraintes, impact sur la vie personnelle…. Vous pourrez avoir un maximum d’informations, pour vous projeter (avec réalisme) dans votre nouveau projet de vie. 

Oui… Si vous préparez votre projet sérieusement (en vous faisant accompagner)  ! 

Votre idée se précise et la tentation devient certitude : il est temps pour vous de vous épanouir professionnellement. Avant de passer aux étapes concrètes, on fait le bilan ! Mettez-vous sur pause et prenez du recul pour savoir si votre projet correspond bien à vos aspirations profondes. Personnalité, centres d’intérêts, compétences… Posez-vous les bonnes questions ! Si votre projet est une création d’entreprise, n’hésitez pas à vous lancer dans une étude de marché. Cela vous permettra de tester la viabilité de votre idée.

Une fois cette réflexion menée, votre nouveau projet de vie commence à prendre forme et il est temps de vous faire accompagner pour le structurer sur le plan budgétaire : charges fixes, imprévus éventuels, montant dont vous avez besoin chaque mois… Une étape cruciale pour avoir une idée plus claire des ressources que vous allez devoir mobiliser. Vous pourrez alors établir un plan de financement avec le coût de vos locaux, vos matières premières, vos charges fixes, le prix de vente de vos produits, les temps forts de l’année… Chiffres, calculs, dépenses : la panique commence à monter… On souffle et on se relaxe, en explorant les nombreux dispositifs existant pour vous permettre d’envisager sereinement votre reconversion. Vous pouvez vous lancer dans un projet de transition professionnelle, de démission-reconversion, de démission-création d’entreprise… Et bonne nouvelle : Mon CEP est là pour vous épauler et vous guider à chaque démarche !

Oui… Si vous vous formez vraiment (et nous pouvons vous y aider  !) 

Votre décision est prise, vous allez réaliser votre rêve professionnel et ouvrir votre fromagerie… Mais, avant de pouvoir penser à l’agencementde votre future vitrine – quid du Cantal à côté du Beaufort ? -  une formation peut s’avérer indispensable pour apprendre à gérer les comptes d’un commerce... Choisir de monter sa structure implique d’avoir un solide socle de connaissances en gestion d’entreprise, en plus d’une formation technique. Vous pouvez vite vous sentir désarmé face aux multiples formations qui existent : laquelle est la mieux adaptée, comment se lancer, quelles compétences privilégier ? Ne vous découragez pas ! Grâce à Mon CEP, vous pouvez vous faire accompagner pour choisir la formation qui répondra à vos besoins, étudier les possibilités de financement qui s’offrent à vous et évaluer les compétences que vous avez déjà… et celles qu’il vous reste à acquérir. Votre conseiller en évolution professionnelle est là pour vous aider à y voir plus clair, à vous poser les bonnes questions et à garantir la viabilité de votre projet.

Qui dit nouveau projet de vie, dit aussi craintes et sentiment de paralysie. Votre meilleure stratégie ? Visez la lune, réalisez vos envies, allez vers plus de bonheur dans votre travail… Mais en avançant step by step, et en vous faisant épauler à chaque démarche. Et pour vous accompagner dans la concrétisation de votre projet, vous former, mener votre projet de transition ou de reconversion professionnelle, n’hésitez pas à faire appel aux conseillers Mon CEP.